Alsace

 

Nous voici dans ma maison d’avant 4 rue des Roses à Bouxwiller, Alsace.

Alors je t’explique vite fait: au divorce, nous avions un appartement bourgeois à Metz rue Saint-vincent ( très snob et triste à mourir, 35 briques, que Papa revendit 10 de plus), et une toute toute petite maison d’Alsace avec un tout tout petit jardin d’amour ( 6 briques), trop mignonne du monde de la vie des anges et des cigognes qui sont les seules à décider lorsque l’on aura des bébés. Ou pas. Et toc!

Bon. L’avocat en vient au partage des biens.

Tu penses que je n’ai pas hésité un instant!

J’ai donc tout refait à l’intérieur, y compris le carrelage du sol ( fa mi ré do, car chanter en travaillant, c’est mieux!) et je m’apprêtais à refaire le mur lorsque, crac, revoilà des mercenaires qui me viennent en secours.

 

Grand luxe de l’amour: piscine gonflable, table de pique-nique-douille, c’est toi l’andouille, petit voisin qui drague ma fille ( mais j’ai l’oeil!)

 

Après, je suis allée en 2CV à la tuilerie, et j’ai posé les tuiles toutes seules, parce que les tuiles, moi, ça m’connaît !

 

Les commentaires sont clos.