Chanson

Pierre Perret. J’adore ce P.P. drôle et tendre et sa LILY si jolie qui nous venait des Somalies.

Veuillez rectifier l’erreur du titre de la première chanson présentée:

en nez fée, ce n’est pas dans les orties qu’il convient de ne pas pousser grand-mère, mais dans le concasseur. Moins piquant, plus terrifiant!

Mais de quel concasseur eût-il pu donc , s apostrophe, agir, point d’interrogation?

Une mamie pas concassée, vire gule, ouvre une cage, libère un espace,  tourne la page, et trois oiseaux viennent se poser sur la statue de la Liberté!

Droits des sages Immigrés, droits des super gentilles Mémés, droits des Enfants que l’on encage, une trilogie d’un P.P. que j’apprécie!

Les song(e)s de Perret sont-ils un art mineur?

Vous avez trois heures!

Et un petit CLIC ici:   20150115114622

 

Yellow Star, est-ce un objet de la terre ou du ciel?

Ca commence par quelques accents de guitare sur lesquels se pose, léger comme zéphyr, le timbre d’une voix rare qui nous conte le pire: six millions de gens exterminés par le diable.

Cette voix est celle de la petite fille d’un couple d’amis qui  échappèrent par miracle aux fourches caudines et que mes actions humanistes m’ont valu de rencontrer. Nous ne nous quittons plus!

Cette voix sait aussi plaider les justes causes de façon plus traditionnelle puisque Madame est également avocate entre Paris et les U.S.A..

Ecoutez celle qui redonne voix à des millions d’étoiles sur le drapeau de notre ciel…

 

YELLOW STAR

 

Connais-tu THE Day?

Il prépare son quatrième album, ce Petit Prince de la nuit qui jamais ne nuit!

J’ai rencontré le beau Malgache juste avant mon départ pour Paris et découvert ainsi que certains jours, l’heure est gaie et se danse à merveille…

 » l’évidence de la vérité est, par bonheur, manifestée par l’entreprise même qui s’acharne à la masquer »: ceci est un extrait de la citation choisie par le Troubadour pour son album  » LIBERTE ».

En ce 3 du 3 de l’an 2015, je note que cette évidence s’applique de façon prodigieuse aux récents attentats qui avaient pour objectif d’annihiler les sources de vérité. On n’éteint pas l’eau vive avec des coups de feu!

(Un pompier m’a confié que c’est même tout le contraire!)

N.B. Foin (!) des a priori: le wondersinger ne consomme pas un milligramme de drogue. C’est un amour d’Abdou Day, cent pour cent  Idéal et Amitié.

 

 

Ca brille dans la nuit comme une étoile…Jade-or!

 

hélène abdou

 

ABDOU DAY lors de mes cinquante ans dans le petit village de Woippy en Lorraine. C’était également mes au revoir aux amis car mes valises étaient prêtes pour Paris où m’attendaient les élèves du lycée Paul Valéry.

J’ai troqué ma maison lorraine ( dont j’avais estampé quelques murs et un pan de parquet) pour un petit studio dans le douzième, en deux temps trois mouvements.

Le jazz, ça démanage, disait Cabu, et le raggae …ça donne parfois envie de rester!

 

COEUR DE SEPTEMBRE 2015:

Hommage à Guy Béart qui nous a laissé un héritage poétique merveilleux!

 

SAPHO

C’est à l’ ETE DU LIVRE de l’an 1999, grande manifestation sous chapiteau dressé place de l’Hôtel de ville, au pied de la cathédrale, que j’eus le bonheur de rencontrer la belle Sapho, chanteuse et écrivain.

Nous déjeunâmes à deux pas de là, dans un petit restau-fleuriste de la belle et vieille rue Taison, alors tenu par l’adorable Elisabeth, une copine de 6°.

C’est sur la table d’apéro que Sapho étala ses craies et fit mon portrait.

 

BARBARA

 

 

Je me suis trompée lors de la rédaction de cet article: l’homme que j’aimais ne repose pas à Nantes, mais à Angers. Ce qui du reste n’a aucune importance pour le lecteur, ni pour lui, puisque, libérée du corps, l’âme est libre de se reposer-ou pas- où et quand elle veut!

MALIKA

Amie exceptionnelle! Sa voix est en velours noir et or!

Lors de ma  » garden party » du 14 juillet 2002, elle vint chanter, sous la pluie,  avec ses musiciens et fut chez moi au matin du 1° août de la même année.

Nous avons rempli les papiers administratifs pour cette belle intermittente du spectacle.

( Quelques heures plus tard, deux sombres personnages sonnaient à ma porte pour tenter de m’interner! Oui Madame! Ce arrive dans les provinces!)

Malika et ma mère s’adoraient et aimaient à chanter  » Lily Marlene », le code musical des anti-nazis.

Malika m’a choisie pour chanter  » Oh Happy day » à l’église du Ban- Saint-Martin- lors d’un mariage black and white.

Malika a le sens aigu du danger. Son regard posé sur vous: elle vous photographie sans appareil et devine qui vous êtes, au-delà des apparences.

 

Elle chante à Metz, en Moselle, en Lorraine, en Europe.

JAMAIS vous ne corromprez Malika!

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.