Sculpture

20140521102628_002

 

C’est en hommage au grand artiste messin Claude Goutin que j’ai rédigé cet article paru dans les pages de VIVRE A METZ.

En chapeau à ce coup de chapeau, j’ai choisi cet extrait de Vénus callipyge de Brassens:

 » Que jamais l’art abstrait qui sévit maintenant

N’enlève à vos attraits ce volume étonnant.

Au temps où les faux culs sont la majorité

Gloire à celui qui dit toute la vérité. »

Ces quelques colonnes dont le chapeau est signé Brassens s’imposaient en effet pour rendre hommage aux

 » femmes-colonnes » qui ornent le sublime musée de Metz ainsi que le petit centre Pompidou récemment créé dans le site messin.

 

De Paris à Metz, des ponts secrets se créent!

Pont, ponts pidou!

20150416173932_001

Les commentaires sont clos.