Trucs en vrac

 » Trucs en vrac » c’est le tiroir-fouillis, la malle à tout, le divers au carré. Tu fermes les yeux, tu pioches et tu découvres…

 

 

Ohhhhhh! Le trop joli collier de nouilles magnifiquement peintes aux trois couleurs primaires avec sept coquillettes d’amour en plus, et le fil de pêche invisible mais combien solide pour t’offrir tout ça le jour de la fête des….des…?

–  Mères!

– Parfaitement! Quoi que! Celui-ci ne me fut pas offert par ma fille ( mon unique enfant) mais son « demi-frère », adorable petit garçon pas coupable en deux à mes yeux, et qui emmerdait ses parents mais était un amour chez moi!

Qui dira la beauté particulière de ce collier pas fait pour les nouilles et à moi seule offert?..

 

 

Et ça, kézako?

Les falaises surplombant une plage  normande où l’on aperçoit une belle dame avec ombrelle. Quelques barques échouées sur la gauche. Photo jaunie datant sans doute d’un siècle…

Oh! Menteuse que je suis! C’est un morceau de plastique qui recouvrait le le thermostat de ma machine à laver. Avouez que l’illusion est troublante au pays des Impressionnistes. Ah! Les arts plastique! Tout un monde dans un truc en vrac qui ne vaut même pas un clou. Mais ça tient debout, soit dit en passant.

C’est tout pour ce soir. Allez hop! Au dodo! Et demain, on part à la plage avec un morceau de carton de 10 sur 10 ( pas mieux comme note jusqu’à nouvel ordre), crayon en main et je vous apprends les perspectives rien qu’avec votre pouce! Au retour, vous avez toute la plage en souvenir dans la poche! Tu me ramènes une grand-mère qui aurait voulu faire mieux, on se la range illico dans la boîte à jalouses, si on trouve encore de la place! Bonne nuit les petits!

Les commentaires sont clos.